Bisson

Maison Bisson : le maître de Livarot.

La maison Bisson est fondée en 1874 par Désiré Bisson dans le village de Quévru près de Livarot au coeur du pays d'Auge. Très vite ses produits obtiennent une bonne réputation, et sa renommée s'accompagne assez vite d'une réussite industrielle. Il acquiert à cette époque un terrain sur la commune de Livarot qui lui sert de centre de tri pour la collecte de lait.

Mur décoré de l'ancienne usine Bisson à Livarot
Mur décoré de l'ancienne usine Bisson à Livarot

 

Le fils de Désiré, Georges Bisson entre dans la société pour ses dix-huit ans en 1892. Devant le succès croissant le père et le fils constatent que le site de Quévru ne suffit plus à lui seul à la production. Ils décident alors de reconvertir le site de Livarot en une usine moderne. La construction de cet ensemble commence en 1905 et la production commencera réellement sur ce site deux ans plus tard. C'est aussi à ce moment et presque paradoxalement que la production se tourne uniquement vers le camembert plus rémunérateur et oublie le livarot.

La société survivra sans trop de dommage à la première guerre mondiale toujours dirigé par Désiré alors que Georges est mobilisé ; chance supplémentaire celui-ci reviendra indemne et pourra reprendre dès la fin du conflit la direction de la société. C'est dans ce climat favorable de reprise et de développement que Désiré Bisson s'éteindra en 1921.

Georges Bisson a qui revient alors le titre d'entrepreneur à succès deviendra vite un notable de Livarot dont il est élu maire dans l'entre deux guerres. En 1927, Georges Bisson recevra un soutien inespéré lors du mariage de sa fille, en effet Bernard Leboucher, son beau-fils prendra peu à peu un rôle de plus en plus important dans la société et saura lui prêter son aide dans la gestion de l'entreprise. Il participera notamment à de nombreuses associations de producteurs dans le domaine laitier.

Étiquette de camembert G. Bisson
Étiquette de camembert G. Bisson

 

Georges Bisson décédera en 1938, juste avant la guerre que sa société passera sans trop d'encombre évitant les bombardements et les combats contrairement à certains de ses concurrents plus malchanceux. A cette occasion, c'est Bernard Leboucher qui reprend naturellement la tête de la société, bientôt secondé à son tour par son fils Philippe.

Après la guerre, la société va continuer sa route et sa croissance en rachetant notamment la SLFN et son exploitation de Bernières. Cette laiterie commercialisera ses produits à la fois sous la marque Bisson et sous la marque laiterie de Bernières. Plus tard en 1960, la société Bisson acquiert la laiterie Pottier. C'est à cette période que la production de Bisson atteint son maximum soit environ 20000 camemberts par jour.

En 1970, la société Besnier (Lactalis) reprend la société et fermera ou réorganisera la plupart des sites de production.

 

 

Page précédente  •  Page suivante