Buquet-Serey

Maison Buquet & Serey : un siècle de qualité

 

La maison Buquet et Serey n'est sans doute pas la plus connue des grandes marques normandes, mais elle avait la particularité d'être l'une des plus anciennes et d'avoir réussi à perdurer tout en continuant à maintenir une grande qualité dans sa production.

Étiquette Buquet-Serey - Le merveilleux
Étiquette Buquet-Serey - Le merveilleux

 

C'est Louis Serey qui fonde la société en 1847 à Boissey. Sa laiterie est comme beaucoup d'autres en Normandie d'abord orientée vers la production de beurre, peu à peu cependant sa production va se diversifier vers la production fromagère et en particulier la production de camembert. La légende veut que cette famille soit liée par des liens familliaux à la famille Harel (même si rien de définitif ne permet de l'affirmer actuellement).

Assez vite, et comme beaucoup, il s'aperçoit du potentiel commercial de ce produit et les revenus importants que procurent ses camemberts déjà réputés. Le succès est si grand que le camembert devient son unique production et que la fromagerie de Boissey se révèle être bien trop petite. C'est pour cela que dès les débuts du 20ème siècle une partie de la production est transférée à Chamblis dans des locaux qu'il vient de faire construire. Cette fromagerie devient le coeur de la production de telle sorte que Louis Serey finit par s'y installer personnellement en 1909.

Entre temps, la famille Serey s'est agrandie et les deux filles de Louis ont par un heureux hasard épousé les deux fils d'un certain Buquet, qui se trouve, chance supplémentaire, être un négociant en fromage originaire de Haute Normandie. Les deux frères prennent alors en charge la vie de la société et son évolution. On peut notamment citer le nom d'Henri Buquet et de son fils Paul qui furent les grands artisans du développement de la société familiale. La fromagerie passera ainsi d'une production modeste de 800 camemberts par jour dans les années 1920 à une vingtaine de tonnes de fromages dans les années 1960.

En 1925, la vieille fromagerie de Boissey est fermée à cause de sa vétusté et remplacée par une nouvelle ultramoderne construite à Miltois. La fromagerie de Chamblois sera-elle peu à peu orientée vers une double production: camembert et lait en poudre.

En 1973, la production de la société atteint les 50 000 camemberts par jour au moment où la société Besnier (Lactalis) décide de la racheter. La production est alors convertie en une production de camemberts pasteurisés ou de grandes séries avant d'être définitivement abandonnée en 1991.

 

 

Page précédente  •  Page suivante